Objets connectés : Quelles plateformes de collecte des données personnelles ? – D. De nouveaux opérateurs

1. La Poste – Docapost : le hub numérique

Le hub numérique de La Poste, développé par sa filiale Docapost, est “une plateforme universelle (en cours de développement) qui permettra (à un particulier ou une entreprise) de piloter l’ensemble de ses objets connectés depuis une seule et même interface. (…) Le hub numérique reconnaît tous les objets connectés, quels que soient la technologie employée et les réseaux de communication utilisés. Il permet à l’utilisateur de les regrouper dans un espace unique et sécurisé, de piloter toutes les données qui en sont issues, d’en conserver l’historique et de les partager.” (source)

La Poste souhaite également qu’il serve à développer “des services de proximité numérique” tels que “déclencher le passage du facteur ou d’un service d’urgence, si une personne seule n’utilise pas ses objets connectés comme elle en a l’habitude, ou encore activer automatiquement l’arrêt des radiateurs en cas de hausse anormale de température”. Le premier service devrait être disponible en 2015. Il s’agit d’une offre de protection de domicile qui s’appuiera sur des équipements du fabricants français Archos.

A lire :

Une réflexion sur “Objets connectés : Quelles plateformes de collecte des données personnelles ? – D. De nouveaux opérateurs

  1. Pingback: Objets connectés : Quelles plateformes de collecte des données personnelles ? | Paysages numériques...

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s