Photographie 3D

Définition

Je regroupe sous cette appellation les photos qui représentent une vue qui tourne autour de ce qu’elle capture.

Ce type de photo est donc généralement animé, car il implique un changement de point de vue, par opposition à une vue fixe 2D (ou “plate”), qui correspond à un point de vue unique (si on ne déforme pas la vue de l’objet).

Ce type de prise de vue peut correspondre à ce qu’on appelle souvent “scanner” un objet. Il s’agit là d’un scann qui a pour but de restituer une image photographique, et non un simple relevé de données tridimensionnelles.

Variantes

On peut envisager plusieurs variantes possibles de ce type de photographie :

  • Suivant l’axe de rotation : unidirectionnel ou pluridirectionnel.
  • Suivant l’angle de rotation : complet (360°) ou partiel (inférieur à 360°)
  • Suivant le nombre de clichés : un ou plusieurs.
  • Suivant le nombre d’appareils utilisés pour la prise de vue.
  • Suivant que le ou les appareils de prise de vue se déplacent ou restent statiques.

En combinant ces paramètres, voici les catégories de photographies 3D que je vous propose :

(1) Photographie 3D partielle via application mobile

Ce sont des applications qui restituent un effet 3D à l’image par rotation du smartphone autour de l’objet lors de la prise de vue.

Il n’y a donc qu’un seul appareil de prise de vue (un smartphone), qu’il faut déplacer pendant la prise de vue, laquelle s’effectue en rotation autour de l’objet à photographier. Il peut y avoir un seul ou plusieurs axes de rotation. La prise s’effectue en un seul cliché long. L’angle de rotation est toujours partiel, souvent même très réduit.

Fyuse est une application mobile (iOS/Android) qui permet de réaliser des photos animées 3D en tournant autour de l’objet ou de la personne qu’on photographie. Le cliché dure quelques secondes et produit une image navigable par rotation du smartphone ou de la tablette.

La prise de vue avec Fyuse

La prise de vue avec Fyuse

Comme l’explique l’image ci-dessous, Fyuse ce n’est ni de la 2D, ni un panorama, ni de la vidéo !

Qu'est-ce que Fyuse ?

Qu’est-ce que Fyuse ?

Pour voir des images produites par Fyuse, rendez-vous sur le site web de l’application.

Phogy 3d est une application très similaire à Fyuse. Voici un exemple de photo 3D animée réalisée avec Phogy 3D et exportée sous forme de gif :

Phogy3D

Phogy3D (source)

Même chose pour l’application Camera 3D, qui permet elle aussi de réaliser des photos 3D d’objets.

Je termine avec l’application pour smartphone Seene, qui est quant à elle beaucoup plus proche du scanner 3D que de la photo. Elle ne produit pas une image mais un modèle tridimensionnel d’un objet sur lequel elle peut ensuite appliquer son image. On peut difficilement se contenter du terme “prise de vue”. Il s’agit ici véritablement d’un scann 3D. Celui-ci s’effectue en déplaçant le smartphone selon un mouvement libre autour de l’objet ou de la personne à scanner. La vidéo ci-dessous donne une bonne idée du process et du résultat.

En réalité, la force de Seene vient de sa capacité à produire différent types d’images ou de relevés 3D : scann 3D de visage, scann 3D d’une pièce ou d’un environnement, photographie en 2,5D, réalité augmentée… L’application permet également de visualiser certaines images en réalité virtuelle.

(2) Photographie 3D partielle synchronisée ou instantanée sur un seul axe en mode “bullet-time”

Je ne sais pas s’il faut qualifier de photographie ou de vidéo les images produites en utilisant l’effet “bullet-time”. Le procédé a été développé initialement en utilisant des appareils photos, mais avec un montage qui construisait au final une vidéo. Le principe consiste à placer une multitude d’appareils photos en arc de cercle autour d’une scène et à les déclencher simultanément ou successivement. On monte ensuite bout à bout les images prise simultanément ou successivement par chaque appareil photo.

Si j’en crois Wikipédia, la première utilisation de cet effet est due à Emmanuel Carlier, qui l’a utilisé en 1995 dans une courte vidéo intitulée Temps Mort autour de Caro & Jeunet. Je reviendrai plus en détail sur cet effet dans la page dédiée à la vidéo 3D.

Je signale juste ici qu’une équipe de Google s’est amusée à créer un procédé identique appelé Cloud spin, qui repose sur un dispositif similaire mais à base de smartphones Android à la place des appareils photos, et sur un logiciel de montage fait maison.

Voici un exemple d’image gif produite par ce procédé :

Une photo 3D prise avec Google Cloud Spin

Une photo 3D prise avec Google Cloud Spin

Enfin, Yan Wang, un chercheur de l’Université de Columbia travaille sur une application baptisée Cam Swarm qui doit permettre de réaliser des photos 3D en mode bullet-time de manière collaborative, c’est-à-dire à partir de plusieurs smartphones ou tablettes coordonnés entre eux par bluetooth et tenus en mains par autant de personnes. Ce procédé est expliqué dans cet article et dans la vidéo ci-dessous :

(3) Photographie 3D 360° sur un seul axe

Le e-commerce et les musées sont deux contextes dans lesquels on peut vouloir avoir une vue “panoramique” d’un objet, c’est-à-dire pouvoir tourner autour. Ces acteurs utilisent donc parfois des vues 3D à 360° sur un seul axe.

(5) Photographie 3D sphérique

Il s’agit là de pouvoir tourner partout autour de l’objet avec une vue totale de ce dernier.