Comment les objets connectés peuvent créer de la valeur ? – Capture des données

Cette page liste les caractéristiques par lesquels les objets connectés peuvent se différencier les uns des autres en matière de capture de données et créer ainsi de la valeur.

  • Richesse/diversité des données
    • YouDrive, Direct assurance (Axa) : Grâce aux fonctions GPS et accéléromètre du smartphone, quatre indicateurs sont mesurés : l’accélération, le freinage, la tenue de route dans les virages et la vitesse.
    • “Le Jawbone Up3 embarque un accéléromètre 3-axes pour capter les mouvements ainsi que des capteurs à bio-impédance afin de mesurer le rythme cardiaque, la fréquence respiratoire et le réflexe psychogalvanique liés à la sudation et aux pics de stress. Le capteur surveille aussi la température de la peau et la température ambiante (avec plus ou moins de précision) afin de remettre les mesures fournies dans leur contexte. (…) Mais c’est sur le suivi de sommeil que le Jawbone UP3 va bien au delà de ses concurrents : en plus de la mesure du sommeil profond et léger, le bracelet étudie le sommeil paradoxal offrant ainsi une analyse bien plus précise que celle des capteurs d’agitation nocturne” (https://www.aruco.com/2015/03/jawbone-up3-test/)
    • Le bracelet HTC Grip est l’un des rares à disposer d’un GPS (https://www.aruco.com/2015/03/htc-grip-under-armour/)
    • “Le NeuroOn se présente sous la forme d’un bon vieux masque de nuit, à la différence que celui-ci est bourré d’électronique. Il est capable d’analyser les ondes cérébrales, le mouvement des yeux, la tension des muscles, l’oxygénation du sang, la température et les mouvements du corps grâce à de petites électrodes et des capteurs infrarouges.” (http://www.objetconnecte.net/le-mega-top-5-des-objets-connectes-pour-votre-sommeil/)
    • Capture de données de l’environnement en plus de celles du sujet pour contextualiser l’analyse :
  • Focus sur certains capteurs
  • Inventaire des capteurs
  • Précision de la mesure
    • Pour les applis Pay as/how drive, les dispositifs de mesure « mobile only » sont-ils plus précis que ceux avec boîtiers connectés au véhicule ?
    • Mesure du sommeil
      • Jawbone continue de miser sur la qualité d’information fournie à ses utilisateurs et tente de faire la différence sur l’amélioration du sommeil. Et c’est heureux, les progrès réalisés par la startup sont flagrants, notamment en terme d’analyse des phases de sommeil. Désormais, l’utilisateur peut visualiser les différentes phases de sommeil avec encore plus de précision, distinguant le sommeil profond, léger et REM, une phase léthargique dont les propriétés réparatrices diffèrent sensiblement. (…) Mais c’est sur le suivi de sommeil que le Jawbone UP3 va bien au delà de ses concurrents : en plus de la mesure du sommeil profond et léger, le bracelet étudie le sommeil paradoxal offrant ainsi une analyse bien plus précise que celle des capteurs d’agitation nocturne.” (https://www.aruco.com/2015/03/jawbone-up3-test/ )
      • “Le bracelet Larklife ne détecte pas les différents stades du sommeil (le sommeil profond et le sommeil paradoxal). Il fait donc moins de choses que le DREEM mais l’application est plus complète avec les analyses globales de votre style de vie.” (http://www.objetconnecte.net/larklife-votre-vie-votre-poignet/)
      • “Avec des algorithmes et des capteurs électroniques, le bandeau DREEM va analyser l’activité électrique du cerveau, l’électroencéphalogramme.” (http://www.objetconnecte.net/dreem-le-bandeau-du-sommeil-profond/)
      • “Composé d’un capteur à glisser sous le matelas et d’un dispositif à placer sur votre table de chevet, le Withings Aura est capable d’enregistrer votre rythme cardiaque, votre respiration et vos mouvements.” (http://www.objetconnecte.net/le-mega-top-5-des-objets-connectes-pour-votre-sommeil/)
  • Diversité des lieux et des personnes analysés
  • Rapidité de la fréquence de mesure (célérité)
  • Efficience (la mesure ne consomme pas trop d’énergie)
  • Absence d’effets secondaires ou pervers
  • Capture automatique des données plutôt que saisie manuelle
    • Enregistrement des données par reconnaissance sonore : “Beaucoup d’objets vous aident à manger sainement. Mais la plupart du temps, il faut entrer soi-même les données à chaque repas, ce qui peut être fastidieux (ex. : Larklife : http://www.objetconnecte.net/larklife-votre-vie-votre-poignet/).  Alors, pour garder la motivation et prendre soin de sa ligne, il y a BiteBite, un capteur à installer dans l’oreille.(…) Grâce à BiteBite, tout est automatiquement enregistré. Vous n’avez plus rien à entrer manuellement. (…) BiteBite est un petit capteur très léger de 85 grammes qui se niche dans votre oreille. (…) Comment fonctionne-t-il ? 1) vous prononcez à voix haute ce que vous mangez. 2) L’appareil reconnaît ce que vous dites. 3) L’appareil enregistre ensuite le son que vous faites quand vous mangez. 4) Le son est envoyé sur votre smartphone. 5) BiteBite analyse où, quand et comment vous mangez. 6) Vous obtenez des recommandations individuelles. 7) Vous avez des retours ou des conseils directement via haut-parleur ou sur votre smartphone. (…) Par exemple, BiteBite saura vous prévenir si vous mâcher trop vite et combien de fois au cours d’un repas.” (http://www.objetconnecte.net/coach-alimentaire-bitebite-471457/)
    • Contre exemple avec Hapitracks :L’utilisateur doit définir lui-même, sur une échelle de 1 à 10, son état émotionnel à l’instant T. Le problème c’est que plus on se sent bien, plus cela demande d’appuyer de (très) longues secondes sur son bipper. De quoi en perdre son sourire. Au-delà de ces menus soucis d’ergonomie…” (http://www.20minutes.fr/magazine/secoacher/donnees-objets/hapitrack-un-capteur-qui-rend-plus-heureux-385024/)
  • Discrétion du système de capture non intrusif pour l’utilisateur :
    • “Le Beddit est un objet connecté qui analyse votre sommeil. Celui-ci plaira à ceux qui n’aiment pas porter de bracelets pendant la nuit. Car oui, contrairement à une grande partie des produits de “sleep monitoring”, le beddit ne s’attache pas autour de votre poignet. Il se présente sous la forme d’une bande à placer sur votre matelas à hauteur de poitrine. Celle-ci, bourrée de capteurs, enregistrera votre rythme cardiaque et respiratoire, et vos mouvements.(…) Discret, le Beddit ne se fait même pas sentir.” (http://www.objetconnecte.net/le-mega-top-5-des-objets-connectes-pour-votre-sommeil/)
    • “Composé d’un capteur à glisser sous le matelas et d’un dispositif à placer sur votre table de chevet, le Withings Aura est capable d’enregistrer votre rythme cardiaque, votre respiration et vos mouvements.” (http://www.objetconnecte.net/le-mega-top-5-des-objets-connectes-pour-votre-sommeil/)

 

Une réflexion sur “Comment les objets connectés peuvent créer de la valeur ? – Capture des données

  1. Pingback: Objets connectés : comment motiver les consommateurs ? – Partie 2 : Motiver à l’usage | Paysages numériques...

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s