Vitres interactives : des prototypes aux produits

Au-delà des visions prospectives, des visions marketing et des films de fiction, certains fabricants essaient de développer des prototypes de vitres interactives.

Intel a développé en 2010 un prototype de vitre interactive pour magasins, en collaboration avec l’agence Frog pour le design :

Le prototype de vitre interactive pour magasins d'Intel - Source

Le prototype de vitre interactive pour magasins, d’Intel

Je cite Frog pour l’explication du fonctionnement du dispositif :

« Sur le côté droit, il y a un écran couleur LCD haute résolution de 70 pouces qui joue des animations et des publicités en boucle. Sur le côté gauche, c’est un panneau translucide à travers lequel les clients peuvent voir les rayons du magasin qui se trouvent derrière. Dès qu’un client s’approche, une petite caméra disposée en haut du panneau reconnaît la taille et le sexe de la personne et peut superposer des informations sur l’écran translucide de telle sorte qu’elles pointent vers les articles des étagères derrière. Cet affichage en mode « réalité augmentée » peut ainsi mettre en évidence des vêtements dans la taille de la personne ou des articles qui sont en vente. »

La vitre translucide de gauche affiche des informations en mode réalité augmentée - Source

La vitre translucide de gauche affiche des informations en mode réalité augmentée

A propos de cette vitre, un blog a pu parler de « mystic shopping experience ». C’est le signe selon moi de la force que représente l’impact imaginé d’un usage réel et concret d’une interface transparente.

Au-delà de l’intérêt du dispositif, notez au passage que là encore, puisqu’on est dans le domaine du prototype et non de la vision prospective, pour montrer le fonctionnement de la vitre, les personnages sont vus de dos, interagissant avec les signes sur l’écran. J’ai trouvé une image où la perspective est inversée puisque l’on voit un client-utilisateur de face de l’autre côté de la vitre. Cela permet d’insister sur le côté de transparent de l’interface, ou sur le côté théâtral du dispositif dans le magasin, mais cela ne permet en rien de comprendre son fonctionnement. Dans les vues ci-dessus, la vitre se fait oublier et on se concentre sur ce qu’elle permet de faire, sur les signes et leur utilité. Dans la vue ci-dessous, c’est au contraire la vitre qui est exposée, presque comme dans une oeuvre d’art dans un musée ou une galerie autour de laquelle les gens tournent. la signification de l’image n’est pas du tout la même.

La vitre interactive d'Intel trône au milieu du magasin.

La vitre interactive d’Intel trône au milieu du magasin.

Plus qu’un prototype, le fabricant de kiosques tactiles et totems numériques BrandTouch, a mis en vente son premier totem digital transparent en 2011. L’argument mis en avant ici est l’expérience immersive créée par l’écran transparent.

Lumina, le totem d'affichage digital transparent de la société BrandTouch.

Lumina, le totem d’affichage digital transparent de la société BrandTouch.

 

Quittons maintenant le monde des magasins pour celui de l’automobile.

General Motors a lancé un projet nommé WOO, pour Windows Of Opportunity, qui consiste à rendre interactives les vitres arrières des voitures.

 

Le projet a démarré sous forme de concours organisé par GM auprès des étudiants du laboratoire Future Lab du Bezalel Academy of Art and Design de Jérusalem. Selon Tom Seder, de General Motors :

« jusqu’à présent, l’utilisation d’écrans interactifs dans les voitures a été limitée au conducteur et au passager avant. Mais nous voyons une opportunité à proposer une interface digitale conçue spécifiquement pour les passagers arrière. Ces fenêtres intelligentes capables de répondre à la vitesse du véhicule et à sa localisation pourraient augmenter les visions du monde réel avec leurs fonctionnalités interactives dans une optique éducative ou de divertissement. »

Evidemment, le contexte d’utilisation de la voiture laisse imaginer de multiples usages pour les applications qui pourraient fonctionner sur un tel support : se renseigner sur ce que l’on voit, jouer, dessiner, envoyer des messages, prendre des photos… Ici, la transparence est un gage de créativité sans fin car elle relie l’intérieur du véhicule avec l’extérieur et permet ainsi une multitude de jeux possibles de superpositions, de juxtapositions, d’interrogations, de dialogues, etc. On peut par exemple jouer avec ce qui est à voir à travers la vitre. Qui plus est, la situation « captive » du passager à l’intérieur du véhicule pendant tout le voyage, donne un temps d’utilisation du dispositif qui offre d’incroyables possibilités. Bref, voilà un projet qui fait littéralement rêver.

Rêver, c’est d’ailleurs ce que sait particulièrement bien faire le collectif japonais CSP-Salad. Et je ne peux ici m’empêcher d’évoquer l’installation ci-dessous, mise en place dans un train, qui rappelle fortement le projet WOO :

 

Très sérieusement, je pense que s’il est un acteur qui tirerait le plus grand bénéfice (de ses voyageurs) à rendre ses vitres interactives, c’est bien la SNCF ! A bon entendeur…

Au passage, General Motors n’est pas seul à se lancer dans un projet de vitre interactive. Toyota a initié un projet similaire avec le CIID (Copenhagen Institute of Interaction Design). Le projet s’appelle Window to the World.

 

Après le magasin et l’automobile, je terminerai enfin par la maison en rappelant le prototype Transparent Smart Window de Samsung, dont j’ai parlé dans le premier article de cette série sur la transparence :


Finalement, on constate qu’il nest sans doute pas si loin le temps où l’on utilisera au quotidien des surfaces transparentes comme écrans interactifs (c’est-à-dire comme surface d’affichage et de commande). Dès lors, à quoi rêverons-nous quand la transparence ne sera plus une valeur du futur ?

Publicités

5 réflexions sur “Vitres interactives : des prototypes aux produits

  1. Pingback: De la transparence à l’immatériel : imaginer des signes sans écran | Paysages numériques...

  2. Pingback: Quand Mercedes révèle le lien entre écologie et transparence au détour d’une campagne de pub | Paysages numériques...

  3. Pingback: Quand n’importe quelle surface devient une interface. Episode 5 : Les surfaces d’affichage et de commande (2/2). | Paysages numériques...

  4. Pingback: Quand les vitres des véhicules font écran… | Paysages numériques...

  5. Pingback: Vers une multiplication des écrans numériques dans l’automobile | Paysages numériques...

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s