Les surfaces tactiles transparentes dans l’imaginaire marketing des banques d’images

Dans le précédent article, j’indiquais que le verre comme tout autre matériau transparent devenaient, dans notre imaginaire, les matériaux par excellence porteurs des interactions tactiles. C’est ce que montrent par exemple les représentations des interactions tactiles dans les banques d’images.

En voici quelques exemples :

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Évidemment, dans ces images, on ne voit justement pas le verre (ou le matériau transparent de l’écran) ! Mais on le devine : le traitement en aplat des signes suggère la surface plane sur laquelle ils s’affichent. 

Et les observateurs avertis que vous êtes auront remarqué le détail qui a ici toute son importance : curieusement, dans toutes ces illustrations (évidemment, je les ai choisies en partie pour cela, mais quand même…), les utilisateurs sont vus de face, à travers l’écran transparent !! Quelle chance ! En effet, d’une part, l’écran transparent permet cela, et en plus, en faisant cela, on montre bien que c’est un écran transparent ! La boucle est bouclée ! Et si ça, ça n’est pas montrer qu’on est moderne, c’est à désespérer de tout ! ;-))

Bref, voilà bien un mode de représentation tout à fait inédit par rapport aux vues des interfaces antérieures au tactile, où l’image adoptait toujours le même point de vue que celui de l’utilisateur, à sa place ou “par dessus son épaule”. Dans ces images au contraire, c’est soudain comme si on était caché à l’intérieur de l’ordinateur ou derrière l’écran, et donc caché de l’utilisateur… On l’observe sans qu’on sache s’il nous voit (l’écran est transparent mais l’utilisateur ne donne pas l’impression de nous avoir vu). Et grâce à ce procédé, oh miracle !, on a sur la même image l’utilisateur et sa main, l’interface et ses contenus ! Plus que de l’eye-tracking, c’est du hand-tracking !

Vous apprécierez d’ailleurs les qualités photogéniques d’un tel dispositif qui permet justement de montrer sur la même image, par superposition, à la fois l’utilisateur de face (on peut donc voir son visage, son corps, ses mains…) et l’écran avec ses contenus. C’est une superposition inversée par rapport à celle de la réalité augmentée. Dans cette dernière, moi utilisateur, je vois des signes qui se superposent sur l’écran de mon mobile à la vue du monde extérieur. Dans les images ci-dessus : je suis à la place du monde extérieur et j’observe l’utilisateur de l’autre côté de l’écran transparent, lequel affiche donc ses signes entre nous.

De la sorte, la superposition crée presque une sorte de tatouage ou d’écriture sur le corps de l’utilisateur. On se prend à rêver d’un usage plus artistique de ce type de procédé…

En tous cas, si cette question de la superposition des images dans la réalité augmentée vous intéresse, vous pouvez jeter un oeil sur les articles suivants de ce blog qui traitent de ce sujet :

Pour finir, rappelez vous également la scène d’introduction du premier film de prospective de Microsoft que j’ai montré dans le précédent article : elle reprend exactement le même principe de l’écriture sur une vitre filmée depuis l’autre côté de ladite vitre. Nous sommes donc bien dans le même registre de représentation.

Allez, fini pour aujourd’hui. Le prochain article sera consacré aux écrans transparents dans les films de science-fiction. See you soon…

Advertisements

3 réflexions sur “Les surfaces tactiles transparentes dans l’imaginaire marketing des banques d’images

  1. Pingback: Les surfaces tactiles transparentes dans l’imaginaire des films de science fiction | Paysages numériques...

  2. Pingback: Vitres interactives : des prototypes aux produits | Paysages numériques...

  3. Pingback: De la transparence à l’immatériel : imaginer des signes sans écran | Paysages numériques...

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s