Balade créative à Nantes et Fontevraud en compagnie de C2C et Francis Cutter

Les récentes (ou pas si lointaines…) Victoires de la musique ont consacré le groupe de DJ nantais C2C, qui l’a emporté dans 4 catégories. Pour qui, comme moi, voudrait faire preuve de chauvinisme régional (pas tout à fait local…), ce succès contribue entre autre à souligner la richesse et le dynamisme de la scène musicale nantaise, récompensée également cette année à travers Dominique A. Certains, tels Métro ou Ouest-France, l’ont d’ailleurs souligné.

J’y reviendrai peut-être bientôt. Mais pour l’instant, la motivation première de ce billet tient plutôt dans le film pour lequel C2C a été primé dans la catégorie Meilleur vidéo-clip :

Je trouve ce clip passionnant à plus d’un titre.

Glissement des plans

Parlons tout d’abord de sa conception. Il repose sur un montage de l’image assez proche de celui de la musique : découpages en multiples morceaux, scratch, mixages des morceaux d’image, apparitions, disparitions, déformations, recompositions, glissements… L’image est vraiment redondante par rapport à la musique, un peu trop presque au début, puis de manière de plus en plus intéressante et riche.

Ce qui est intéressant également, c’est la composition de l’espace dans lequel jouent les musiciens. C’est un espace très géométrique, une perspective, accentuée par le “carrelage” au sol. Les personnages y apparaissent et y disparaissent à des emplacements réguliers. Et le décor autour peut glisser et bouger lui aussi au rythme de la musique.

fuya-capture-03b1-550x309

La composition géométrique de l’espace dans Fuya

Cette construction de l’image par une dé-construction de l’espace, on la retrouve quasi à l’identique dans un précédent film du co-réalisateur du clip, Francis Cutter, de son vrai nom Vincent Nguyen. Il s’agit d’un film intitulé Bienvenue à Fontevraud, réalisé pour promouvoir l’abbaye de Fontevraud.

Ce film reprend le principe des plans horizontaux et verticaux issus de la vision de l’espace à travers la perspective.

perspective

La représentation classique de la perspective

Dans Bienvenue à Fontevraud, les plans glissent autour d’un personnage central, de telle sorte que celui-ci change de lieu par simple changement du décor, comme au théâtre. C’est un procédé à la fois poétique et efficace pour faire passer le message d’une invitation à la visite, comme c’est le cas de cette vidéo. Mais dans le clip Fuya, qui lui est postérieur, ce glissement des plans est utilisé sans changement du décor, pour accentuer plutôt l’effet de voyage intérieur de la musique. C’est une variation que je trouve vraiment très intéressante.

Zoom sur Francis Cutter (découverte)

Si vous voulez découvrir plus de vidéos de Francis Cutter aka Vincent Nguyen, ancien étudiant de l’ENSAD, je vous invite à consulter son site web ou sa page Vimeo.

Puisque je parle de lui, un détail m’interpelle chez Francis Cutter : son pseudonyme, qui est aussi, parfois, pour brouiller les pistes, un dédoublement d’identité. A maintes reprises en effet, ses réalisations sont signées “Francis Cutter & Vincent Nguyen” comme s’il s’agissait de 2 personnes différentes. Le site web de l’abbaye de Fontevraud lui-même indique : “Vincent Nguyen et Francis Cutter, anciens étudiants de l’ENSAD”. Et on retrouve cette même distinction jusque sur le site web de Francis Cutter qui mentionne pour certaines de ses vidéos : “Directors: Francis Cutter & Vincent Nguyen”. L’explication (si tant est qu’elle soit vraie), on la trouve sur le site web des Victoires de la musique, qui évoque “le jeune artiste numérique Vietnamo-Japonais Francis Cutter (parce qu’il est le petit-fils de l’inventeur du cutter Yoshio Okada !)” (c’est moi qui ajoute le lien) !! Alors là, évidemment, qu’éprouver d’autre sinon du bonheur devant le potentiel de rêverie que recèle cette anecdote ? Personnellement, je trouve que Vincent Nguyen s’est construit le pseudonyme parfait, tant son travail est marqué par les cuts en tous genre : cuts des plans de films, cuts à l’intérieur des images, découpage des personnages d’animation… Finalement, son usage des “cutters virtuels” du cinéma d’animation et du motion design est un bel hommage rendu à son aïeul, non ?

Zoom sur Fontevraud (chauvinisme local)

Mais revenons au clip de Fuya. Je m’en voudrais de ne pas insister sur le 3ème grand acteur de cette vidéo, à savoir l’abbaye de Fontevraud elle-même, où a été tournée le film.

Pourquoi a-t-il été tourné là ? Sans doute parce que Vincent Nguyen y avait précédemment séjourné pour une résidence d’artiste à l’occasion de laquelle il a justement réalisé Bienvenue à Fontevraud, le film dont j’ai parlé plus haut, et qui utilisait déjà le même procédé graphique que Fuya.

Ça n’est pas donc pas un hasard si l’abbaye de Fontevraud se retrouve à la fois décor et héroïne de ces films. Cela l’est d’autant moins que l’abbaye n’est pas seulement un monument historique que l’on visite, mais aussi, voire surtout, un lieu vivant dédié aux débats d’idées, à la création artistique et au développement durable. Ce projet est né par opposition aux deux premières “vies” de Fontevraud : celle de la cité monastique médiévale et celle de la cité pénitentiaire, toutes deux marquées du sceau – très différent certes – de la vie à huis clos. A l’inverse, le projet de cité contemporaine se veut celui d’une “cité ouverte sur son territoire et sur le monde”. La promotion de la création concerne surtout les arts plastiques, le cinéma d’animation, la musique et le spectacle. Le site propose ainsi une galerie d’arts graphiques, des installations d’art contemporain, des résidences d’artistes en musique et en cinéma d’animation (dont a bénéficié Vincent Nguyen), des concerts, des festivals, des expositions, des rencontres…

Fontevraud est pour moi l’exemple même du lieu patrimonial vivant tourné vers la création, notamment visuelle et numérique. Pour insister sur le digital, qui est le thème de ce blog, Fontevraud est le parfait exemple de la manière dont la création et le numérique peuvent et doivent tantôt s’appuyer sur le patrimoine pour s’en inspirer (Cf. le travail de Francis Cutter), tantôt se l’approprier pour lui donner une nouvelle vie, un nouveau souffle.

Fuya n’est donc pas un hasard : c’est la partie émergée d’une multitude d’autres réalisations et initiatives plus souterraines, mais toutes plus réussies les unes que les autres… au point que je ne résiste pas à vous citer mes préférées :

Commençons par le film de promotion de l’abbaye, intitulé Vivez l’expérience Fontevraud, dont j’aime beaucoup la construction en 2 volets :

L’abbaye propose également un jeu de piste sur iPad pour ses jeunes visiteurs :

Elle propose également d’une application pour smartphone.

En 2010, elle a accueilli une installation numérique sur table tactile intitulée L’expérience Fontevraud (déjà le concept d’expérience !) :

 

Elle participe enfin à la création de Liberty Guide, un système d’audio-guide numérique :

Pour l’accompagner dans tous ces projets, Fontevraud choisit souvent des agences digitales nantaises : Cent millions de Pixels, MGDesign ou Mazedia

Coup 2 Cross & clap de fin

Pour finir, revenons à C2C. Eux aussi aiment travailler avec des agences nantaises. Pour la célèbre pochette de Tetra, ils ont travaillé avec LVL Studio, dont je trouve le travail formidable et que je voulais citer ici, à partir des travaux photographiques de Wang Chien-Yang (…qui, lui, n’a rien de nantais !) (Lire cet article pour en savoir plus sur la petite histoire de cette pochette).

C2C-Tetra10-640x640

La pochette de Tetra

Et même sans Francis Cutter, ils réalisent toujours d’aussi bon clips (!), où l’imaginaire de l’image est servi par la technique du motion design, comme l’imaginaire de la musique est servi par leur technique de “turntablism”…

Advertisements

2 réflexions sur “Balade créative à Nantes et Fontevraud en compagnie de C2C et Francis Cutter

  1. Pingback: Luxe monacal, design et digital pour un hôtel-restaurant à Fontevraud | Paysages numériques...

  2. Pingback: L’innovation digitale en Pays de la Loire | Paysages numériques...

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s