Rendez visuel votre réseau social d’entreprise !

S’il est un mérite que beaucoup s’accordent à reconnaître à Pinterest, Instagram & consorts, c’est celui d’avoir montré à quel point les images sont une source de valeur inédite dans l’économie digitale telle qu’elle existe aujourd’hui (à savoir à la fois numérique, en réseau, sociale, mobile… et de plus en plus tactile).

Certes, on savait avant ces réseaux sociaux à quel point nous sommes attirés par les images : le règne de la télévision, par exemple, nous l’a assez montré. Mais dans le contexte digital, Pinterest, notamment, a su révéler à quel point il pouvait être facile d’extraire les images de leur contexte d’usage (par exemple en tant qu’illustration d’un article), sans pour autant en perdre l’intérêt ni la compréhension, et bien au contraire les faire rentrer dans un nouveau cycle d’usages, de contextes, de collections, qui sont autant de contributions à la signification et à la valeur de chaque image. Elles appartiennent à mille collections, à autant de collectionneurs, et à encore plus de significations et de valeurs, à travers tous ceux qui les observent et peuvent se les réapprorier. Une belle chaîne humaine se dessine d’ailleurs à travers elle, tout aussi intéressante.

 

Pinterest

L’interface de Pinterest

 

Pinterest, pour continuer avec lui, a su montrer également comment ces images pouvaient être un des moteurs de l’économie participative, virale et de partage du web, voire de l’économie tout court. Avec une facilité déconcertante, elles peuvent en effet être extraites de leur page web d’origine, posées dans une collection, partagées dans d’autres, likées, commentées, partagées sur d’autres réseaux, envoyées à d’autres personnes, etc. On glose ainsi sur leur capacité à attirer l’attention, à générer du traffic sur les sites e-commerce ou à influencer les ventes. Certains services de commerce en ligne antérieurs à Pinterest comme eBay ou StumbleUpon se sont d’ailleurs refait une beauté en mode Pinterest-like ! Bref, l’image digitale fait son oeuvre…

 

La nouvelle interface de eBay, inspirée de Pinterest

 

Si ce tsunami visuel paraît submerger tout le web, il semble pourtant qu’un village d’irréductibles gaulois résiste à l’invasion : je veux parler des intranets et des réseaux sociaux d’entreprise. Car pour une fois, le second ne me paraît guère logé à meilleure enseigne que le premier. Il suffit en effet de regarder les pages des moteurs de recherche ou des fiches profils de quelques solutions de réseau social pour constater à quel point l’image y est peu mise en avant.

Mais si telle est la situation la plus commune aujourd’hui, je constate toutefois et heureusement… :

  1. qu’il existe quand même d’ores et déjà de belles exceptions
  2. qu’il semble se dégager une tendance à l’évolution dans le sens d’une meilleure exploitation des visuels.

C’est ce que j’aimerai détailler maintenant, en me concentrant sur un usage bien particulier des visuels, à savoir celui des portraits des personnes de l’entreprise, tels qu’on peut les retrouver dans les annuaires, trombinoscopes et autres organigrammes. Mon propos consiste à regretter que dans ces cas précis, il ne soit pas fait un usage plus important des modes de présentation en mosaïque ou Pinterest-like. Et je m’expliquerai sur les bénéfices de tels mode de présentation pour l’entreprise et ses personnels.

Une exception inspirante

Je commencerai donc par m’attarder sur l’une des plus belles exceptions que je connaisse en la matière. Ou plutôt devrais-je dire “que je devine”, car en réalité je n’ai jamais vu l’intranet en question autrement que par des photos qui circulent sur le web. J’espère donc ne pas me tromper sur ce que je devine. Mais si jamais c’était quand même le cas, au moins mon propos aura-t-il servi à expliquer ce que je trouverai formidable en la matière !

Bref, l’exemple que je retiens est celui du réseau social interne d’IDEO, la célèbre agence de design anglaise. Voici la page qui me fascine :

 

La page de l’intranet The Tube, d’IDEO, qui rassemble les portraits des personnes de l’entreprise sur un seul écran.

(NB : J’ai extrait cette image d’une présentation d’IDEO disponible sur SlideShare, d’où les soucis visuels au milieu de l’image).

Ce qui me fascine dans cette page, c’est que sur un seul écran, l’entreprise toute entière se trouve représentée (du moins, c’est ce que je comprends de cette image) ! Imaginez tous les usages possibles d’un tel écran, toutes les fonctionnalités qui peuvent y être implémentées (la liste ci-dessous est une extrapolation de ma part, je ne sais pas exactement ce que permet la version d’IDEO) et les bénéfices qu’on peut en tirer :

  • Tout d’abord, elle donne une représentation visuelle (les photos) et graphique (leur disposition à l’écran) de toute l’entreprise d’un seul tenant. En cela, elle apporte le même bénéfice que celui que je mettais en avant dans le visuel de Dataveyes dont je parlais dans un précédent article.
  • Les visuels permettent de reconnaître les personnes ou d’apprendre à les connaître. Impossible de ne plus pouvoir mettre un nom sur un visage ou l’inverse ! Cela renforce aussi selon moi la capacité à prendre contact avec chacun. Bon, cela pourrait aussi bien fonctionner s’il n’y avait pas la disposition graphique d’un seul tenant. Mais les deux réunies donnent une valeur plus grande encore à l’aspect visuel. Car il est plus facile de passer les photos en revue et de zoomer sur telle ou telle. Sans ce mode graphique d’un seul tenant (avec un système de pagination par exemple), il serait beaucoup plus fastidieux de faire défiler les photos pour identifier le nom d’une personne que vous avez croisée mais que vous ne connaissez pas. Ici, vous pouvez vous permettre plus facilement un passage en revue de toutes les photos. Évidemment, le nombre de photos rend plus ou moins laborieux ce survol, mais je pense quand même qu’il reste jouable jusqu’à un grand nombre de visuels, en tous cas beaucoup plus que dans un système de pagination.
  • Évidemment, ce qui fait la grande différence est ce mode de présentation graphique sous forme de mosaïque. Il permet notamment d’organiser les visuels pour restituer n’importe quel mode de recherche ou de sélection. Dans l’image présentée, les photos ont été regroupées par métier : les designers, les graphistes, les fonctions supports, etc. Il y a aussi des menus déroulants qui permettent de classer par site géographique, par communauté, par discipline, etc. Sur cette base, on peut tout imaginer : des filtres qui éliminent l’affichage des personnes qui ne correspondent pas à la recherche, ou des marqueurs visuels qui différencient les portraits les uns des autres (par exemple les halos de couleur que l’on voit dans l’image), navigation par nuage de mots-clés ou moteur de recherche, etc. Côté critères, on peut imaginer que les visuels jouent un rôle de présentiel : les photos des personnes non connectées ou non présentes au bureau pourraient apparaître grisées. Bref, les possibilités sont infinies.
  • Autre avantage de cette présentation : elle me paraît permettre des possibilités de gamification intéressantes : affichage des badges, mises en avant ponctuelles de tel ou tel portrait, etc.
  • Autre point encore : une telle interface me paraît donner envie d’être consultée, utilisée, manipulée. A l’heure où les entreprises se plaignent du faible taux de visite ou d’utilisation de leur intranet ou même du réseau social interne, voilà sans doute un argument à prendre en compte !
  • Et on imagine facilement comment palier l’affichage d’un grand nombre de photos : par un système de zoom, de défilement vertical ou horizontal, ou par une vue partielle par défaut (centrée sur votre BU ou votre site géographique, à vous de choisir !)…
  • Enfin, dernier point, mais non des moindres : une telle interface me paraît particulièrement compatible avec un environnement mobile et tactile.

Voilà pour l’exception à ce jour. Venons-en maintenant aux évolutions que je perçois via les solutions proposées par les éditeurs et qui me semblent aller dans le sens d’une meilleure exploitation des visuels

Apperian – Epicenter

A la fin de mon analyse de la page d’IDEO, j’évoquais la question du mobile. Et bien, c’est sur ce plan que se focalise la société américaine Apperian, qui propose depuis février 2012 une application de réseau social d’entreprise pour iPad, appelée Epicenter, qui met fortement en avant les portraits des utilisateurs, comme on peut le voir sur la vidéo ci-dessous :

 

 

Comme l’explique Alan Murray, Senior VP Product chez Apperian, dans cet article, Epicenter “leverages the capabilities of the iPad to enable co-workers to visually navigate the organization, not just the org chart”. Naviguer visuellement dans l’organisation, voilà bien tout l’intérêt d’une telle interface !

Pour en savoir plus, vous pouvez aussi lire cet article : Apperian’s Epicenter gives iPad users a social, visually rich corporate directory.

Beezy – Talent finder

Autre acteur qui me paraît aller dans le même sens : la société Beezy, propose un add-on à SharePoint 2010 (que deviendra-t-il avec SharePoint 2013 ?) qui permet là aussi un affichage très visuel des membres du réseau social d’entreprise (la fonctionnalité qui nous intéresse démarre à 3:31) :

 

 

Enfin, si l’on veut bien sortir du contexte des applications d’entreprise, on peut aussi considérer que le nouvel OS de Microsoft, Windows 8, fait un pas dans ce sens via son application Contact / People App, qui est dans la lignée du style mosaïque global de l’interface Metro. Pour autant, la prochaine version de SharePoint à venir, SharePoint 2013, malgré toutes les améliorations qu’elle apporte en termes d’interface, ne reprend pas (à ma connaissance) ce principe de mosaïque des portraits. Cela laisse peut-être la place à Beezy pour proposer son module Talent Finder pour SharePoint 2013 ?

La cerise sur le gâteau : l’affichage mural avec écran tactile

Enfin, à tout seigneur tout honneur : je vais terminer avec ceux avec qui j’ai commencé ! IDEO, puisqu’il s’agit d’eux, va même encore plus loin puisque la société, comme le montre les photos ci-dessous, a mis en place un écran mural tacticle qui reprend le principe de la mosaïque pour afficher les photos des personnes de l’entreprise et également les statuts de ces derniers sur la plateforme sociale interne. La classe non ?

 

L’écran mural tactile de IDEO qui affiche les portraits des personnes de l’entreprise (source : http://www.flickr.com/photos/gordonr/2945956702/)

Advertisements

2 réflexions sur “Rendez visuel votre réseau social d’entreprise !

  1. Pingback: My links of the week (weekly) « lateral thinking

  2. Pingback: Les interfaces de l’entreprise digitale | Paysages numériques...

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s